We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue without changing your settings, we'll assume that you are happy to receive all cookies on the ESCP website. However, if you would like to, you can change your cookie settings at any time.

Close

La thèse de Liliane Cabrini Carmagnac sur l’huile de palme durable a été récompensée d'un prix par l’AIRIL-SCM.

A l'issue des délibérations du jury du prix de thèse de l’Association Internationale de Recherche en Logistique et Supply Chain Management (AIRL-SCM), le prix Daniel Tixier 2021 a été attribué à Liliane Cabrini Carmagnac pour sa thèse intitulée "A critical perspective on collective arrangements tackling wicked problems in global supply networks: The case of the Roundtable on Sustainable Palm Oil" (Un regard critique sur les initiatives collectives face aux enjeux environnementaux et sociétaux dans les chaînes logistiques globales : le cas de la table ronde sur l'huile de palme durable) et soutenue le 6 novembre 2020 sous la direction de Valentina Carbone et Valérie Moatti.
« L'objectif de cette recherche est de mieux comprendre le rôle des initiatives multi-acteurs ou collectives visant à traiter les problèmes complexes - "wicked problems" - dans le contexte des chaînes logistiques globales », explique Liliane Cabrini Carmagnac. Afin d’explorer les initiatives collectives à partir du cas de la RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil), elle s’est appuyée sur une analyse critique du discours. « Grâce à cette approche, il est possible de mieux comprendre le rôle des initiatives collectives dans le contexte des réseaux d'approvisionnement et de mettre en lumière les enjeux politiques et de pouvoir sous-jacents dans les différentes facettes du "wicked problem" ».

« La recette idéale en ce qui me concerne pour un doctorat réussi : une candidate curieuse intellectuellement, déterminée et toujours prête à apprendre ; un sujet passionnant qui se donne comme ambition de contribuer à un monde meilleur ; une relation collaborative et dans la bonne humeur », résume le professeur Valentina Carbone. « Nous sommes fières du travail très prometteur et riche de sens de Liliane », ajoute la Doyenne de la faculté, Valérie Moatti.

 

Campuses