We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue without changing your settings, we'll assume that you are happy to receive all cookies on the ESCP website. However, if you would like to, you can change your cookie settings at any time.

Close

Soutenance de thèse
« L’entreprise fantôme » entre fidélité et désertion. Deux modalités du rapport des jeunes diplômés à l’entreprise ?

Thomas Simon, PhD candidate in the PhD programme ESCP

Thomas Simon, doctorant du programme Ph.D. ESCP Paris, soutiendra publiquement sa thèse de Doctorat en Science de Gestion.

Lundi 13 Juin à 14h00 (CEST)

Participez

Résumé

Dans un contexte d’explosion du secteur tertiaire, les « bullshit jobs » (Graeber, 2018a) fleurissent dans les organisations.

Face à cette prolifération, on assiste actuellement à ce que Jean-Laurent Cassely (2017a) appelle la « révolte des premiers de la classe », c’est-à-dire à un mouvement d’exode de jeunes diplômés qui quittent les grandes entreprises pour devenir artisans, bénévoles dans des ONG…

L’objectif de notre étude est d’analyser la façon dont les jeunes diplômés font face aux situations absurdes en entreprise, de mettre en lumière les éléments favorisant leur désertion et de comprendre les stratégies mises en place pour retrouver du sens dans leur activité.

Pour cela, nous développons un rapprochement inédit entre les désillusions des jeunes diplômés en entreprise et le désarroi de Michel Leiris (2008 [1934]) dans L’Afrique fantôme.

Cette thèse permet alors de s’interroger sur la notion d’« entreprise fantôme » qui renvoie à la fois aux attentes déçues de toute une génération et désigne une organisation ayant tendance à transformer ses propres recrues en êtres spectraux par l’intermédiaire d’une désertion physique ou morale.

Notre démarche de recherche qualitative est composée de trente-cinq entretiens semi-directifs avec des jeunes diplômés de Grandes Écoles de commerce et d’ingénieurs françaises.

Nos résultats sont de plusieurs niveaux :

  • Une configuration sur le surgissement des situations absurdes en entreprise.
  • Une distinction entre quatre notions essentielles : l’entreprise promise, l’entreprise dans sa réalité prosaïque, l’« entreprise fantôme » et l’entreprise « à venir ».
  • Une théorisation du caractère systémique de l’absurde dans les organisations.

Jury

Directeur de thèse :

  • M. Ghislain DESLANDES,
    Professeur, ESCP Business School

Rapporteurs :

  • M. David COURPASSON,
    Professeur, emlyon business school
  • M. Olivier GERMAIN,
    Professeur, Université du Québec à Montréal - UQAM

Suffragants:

  • M. Mar PEREZTS,
    Professeur, emlyon business school
  • M. Géraldine GALINDO,
    Professeur, ESCP Business School
  • M. M. Xavier PHILIPPE,
    Professeur, EM Normandie Business School

Location

Organiser: ESCP PhD - Paris

ESCP Business School, 79 av de la République, 75011 Paris - Salle 5219 - France

Map

Date

Start date: 13/06/2022

Start time: 2:00 PM

End time: 6:00 PM