En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.

Close

Presse Stratégie neutralité carbone : attention au « green washing »

Valentina Carbone a reçu Pierre Peyretou, Professeur Affilié à ESCP, dans son émission Supply Chain Durable pour parler du risque important de « green washing » lié aux revendications de neutralité carbone des entreprises.

Cette interview (ci-dessus) de Valentina Carbone, Professeur à ESCP Business School en Supply Chain Management et Sustainability, a notamment été l’occasion pour Pierre Peyretou de rappeler les recommandations de l’ADEME (Agence de la transition écologique) sur la neutralité carbone - et ainsi alerter sur le « green washing ».

Celui-ci vous propose de tester vos connaissances sur le sujet en répondant au petit quiz suivant :
Quelles actions doit mener votre entreprise pour être neutre en carbone? 
A. Réduire ses propres émissions
B. Réduire les émissions de ses fournisseurs & clients
C. Capter du CO2 dans l'air
D. Cumuler les 3 leviers pour atteindre A+B-C = 0
A vous de jouer !
Et la bonne réponse est... Aucune : une entreprise ne peut pas être neutre en carbone !

Du greenwashing en veux-tu, en voilà

Diplômé du Master in Management et Professeur Affilié à ESCP Business School, il rappelle en effet que par définition, la neutralité carbone est définie par le GIEC comme une « situation dans laquelle les émissions anthropiques nettes de CO2 sont compensées à l’échelle de la planète par les éliminations anthropiques de CO2 au cours d’une période donnée ». 
L’ADEME ajoute que « les acteurs économiques, collectivités et citoyens qui s’engagent pour la neutralité carbone, ne sont, ni ne peuvent devenir, ou se revendiquer, neutres en carbone, l’atteinte d’une neutralité carbone arithmétique n’ayant pas de sens à leur échelle ».

Donc quand :

  • Air France publie « À compter du 1er janvier 2020, les clients d’Air France voyageront neutre en carbone en France métropolitaine grâce à la compensation de 100% de ces émissions »
  • L'Oréal publie « Fin 2020, L’Oréal compte déjà 50 sites industriels ayant atteint la neutralité carbone »
  • Volkswagen AG publie « Le Groupe souhaite atteindre un bilan carbone neutre dès 2050 pour l’ensemble de ses activités »
  • Google publie « nous avons acheté suffisamment de compensations carbone de haute qualité pour contrebalancer les émissions qu'il ne nous avait pas été possible de réduire directement, ce qui a fait tomber à zéro nos émissions nettes annuelles en 2007 ».
    C’est tout simplement du greenwashing !
     

La priorité avant la com', c'est de réduire au maximum et le plus vite possible les émissions de votre entreprise et de son tissu économique et social.

De nombreux entrepreneurs disent de bonne foi « après de gros efforts, on va réussir à rendre l'entreprise neutre en carbone ». 
Il est donc très important selon Pierre Peyretou de répéter qu’une entreprise ne peut pas être neutre en carbone et ne pas invoquer la « neutralité carbone » comme un label ou une certification. « A l'échelle mondiale les émissions de CO2 continuent d'augmenter, donc la priorité avant la com', c'est de réduire au maximum et le plus vite possible les émissions de votre entreprise et de son tissu économique et social », ajoute-t-il.

En complément, il vous conseille d’aller voir :

  • Un exemple intéressant de communication d'une entreprise qui explique à ses clients où elle pollue et qu'il faut simplement acheter moins : Loom Guillaume Declair, Julia Faure et Clément Potier.
  • Plein de super initiatives pour mieux comprendre : Alerte Greenwashing de Valentin Martinie, Pour un réveil écologique et leur Calendrier de l'Avent, etc.
  • Le module Neutralité Carbone & Greenwashing sur commonsforfuture.escp.eu

Campus