En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.

Close

Les chercheurs de la Chaire E. Leclerc/ESCP « Prospective du Commerce dans la société 4.0 » ont fait la une du dernier numéro d’Alternatives Economiques, consacré à la révolution numérique dans le commerce.

Le directeur scientifique de la chaire, le Professeur Olivier Badot, a coordonné ce numéro, spécial et, avec le Professeur Adeline Ochs - coordinatrice générale de la chaire -, ils sont partis du constat qu’Amazon pèse trois fois plus lourd en bourse que Walmart pour signer avec le Professeur Jean-François Lemoine, qui a écrit avec eux l’ouvrage Distribution 4.0, un article intitulé "Distribution 4.0" : une nouvelle révolution commerciale ?. Pour eux, c’est un symptôme parmi d'autres du déplacement de la valeur vers les acteurs d'internet, au détriment des distributeurs traditionnels. « Le magasin physique n'a pourtant pas dit son dernier mot, mais il s'hybride désormais avec le numérique », estiment-ils avant d’exposer, avec d’autres collègues de ESCP, les réflexions qui ont émergé depuis la création de la chaire, notamment lors des petits-déjeuners de travail qu’elle organise régulièrement.

Une des Doctorantes de la chaire, Amélie Abadie, a également écrit un article intitulé La main invisible du robot dans un gant de velours tentant d’expliquer la domination des grandes plateformes en analysant le commerce numérique à travers les grandes théories économiques et organisationnelles.

Pour en savoir plus sur la Chaire Prospective du Commerce dans la société 4.0

Campus